Les meilleurs restaurants à Alghero

Posté par LB le 22 décembre 2011

Si vous avez choisi de passer des vacances à Alghero en Sardaigne, cette jolie ville au nord ouest de l’île, si délicieusement gorgée d’accents espagnols, et que vous avez déjà réservé votre hôtel, b&b, maison de vacances ou appartement en résidence ainsi que pensé aux différentes choses à voir et visiter, mais qu’il vous manque juste de savoir où manger, alors cet article est fait pour vous!

En effet, Alghero étant l’une des destinations les plus touristiques de Sardaigne, la ville ne manque pas de restaurants, proposant soit de la cuisine traditionnelle sarde, soit de la cuisine catalane.

Alghero en Sardaigne

Vue sur Alghero, nord-ouest de la Sardaigne

Mais grâce à cet article, vous aurez quelques indications utiles pour profiter au mieux de votre séjour à Alghero.

Le premier restaurant dont nous parlerons est l’Engedras, situé sur le bastion Marco Polo au numéro 41.

Il offre une cuisine vraiment variée, qui ne propose pas que des des plats traditionnels sardes de poisson. La langouste à la catalane est un vrai délice..et que dire de la paella!

Les mauvais côtés? Un peu cher et dur de trouver une table l’été.(ce qui s’explique par sa superbe position).

Nous vous conseillons aussi le Mabrouk (rien à voir avec la mascotte de 30 millions d’amis), via Santa Barbara (rien non plus à voir avec la série télévisée des années 1980!), c’est à dire dans le cœur historique d’Alghero, juste derrière les bastions fortifiés.

Il s’agit d’un renommé restaurant, également fréquenté des habitants d’Alghero, ce qui veut tout dire, qui offre une très bonne cuisine et du poisson frais. Les propriétaires y sont très sympathiques avec tout le monde, touristes comme locaux, les prix sont normaux et les portions plutôt abondantes!


L’
Aquatica Marina Club, situé sur la Banchina Sanita du port d’Alghero, est un restaurant de grande classe et d’atmosphère, offrant une vue sur les plus beaux yachts de la marina ainsi que d’excellents services.

Le poisson, même s’il est inutile de le préciser, est ultra-frais, mais les prix sont malheureusement assez élevés.

En revanche pour une soirée en famille, nous vous proposons l’Agritourisme Sa Mandra, à quelques pas de l’aéroport.
Cuisine traditionnelle et maison, d’ailleurs ne ratez pas leur succulent porceddu, encore appelé porchetto (le cochon de lait braisé), mais surtout un superbe décor, très bien entretenu et pensé pour le touriste et très adapté aux enfants, qui pourront jouer dans le parc, observer les animaux ou encore regarder des dessins animés.

Si vous avez besoin de consulter les prévisions météorologiques pour votre vopyage à Alghero, n’héSitez pas à consulter ce site: www.meteorologic.net/meteo-Alghero-1847.html

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

Visiter l’Italie à travers le Giro d’Italia

Posté par LB le 12 septembre 2011

Le Tour d’Italie (Giro d’Italia en italien) c’est une compétition de vélo un peu comme le tour de France, c’est dire qu’elle est a lieu chaque année et se déroule par étape. Comme pour le tour de France, des milliers de personnes suivent les caravanes du Giro et en profitent pour visiter l’Italie en louant des appartements, ou bien avec une caravane, ou bien tout simplement en vélo avec les tentes sur le dos. Le tour d’Italie est vu comme la deuxième plus importante course de vélo après le Tour de France. La compétition a été créée par le Journal La Gazzetta dello Sport en 1909. Le tour d’Italie traverse l’Italie et ses îles, et elle est donc un moyen de découvrir des villes comme Rome, Florence, Venise… Le tour d’Italie et passe parfois en Suisse ou les Pays-Bas récemment.

 

Giro d'Italia

 

La ville de départ de la course change chaque année et l’arrivée a lieu en général dans les villes de Florence (si vous cherchez de bonnes adresse pour vous loger : Wimdu location d’appartement à Florence), Vérone (appartements Wimdu de Vacance à Verone) la ville de Roméo et Juliette, Rome et Pompéi  ou encore Milan (location d’appart à Milan), capital économique de l’Italie et ville du siège de La Gazzetta dello Sport. Le Giro a seulement été annulé durant les 2 guerres mondiales. Ce sont les Italiens Fausto Coppi Alfredo Binda, et Eddy Merckx qui détiennent à égalité le record de victoires du Giro, avec cinq victoires, et le vainqueur du Giro 2011 est l’Espagnol Alberto Contador.

L’autre intérêt du tour d’Italie, se sont les étapes de montagne, qui permettent de découvrir de magnifiques région notamment les Alpes derrière Turin (Wimdu Turin) et derrière Venise (Wimdu location Venise), notamment dans le massif des Dolomites, dont les cols culminent à plus de 2 000 m et 2 500 m parmi les cols de montagne les plus haut d’Europe, le Stelvio (2 758 m), le Gavia (2 621 m).  Le Giro a même trouver de nombreux cols inédits comme le Colle delle Finestre (2 178 m) ou le Plan de Corones avec des arrivées en terre, à l’ancienne.

 Baptiste

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Vacances à Palau

Posté par LB le 5 août 2010

Palau Sardaigne, dans le passé était une fraction de Tempio Pausania, il est devenue municipalitè indépendante depuis 1959. Aujourd’hui il fait partie de la province de Olbia-Tempio. Palau est situé dans le nord-est de la Sardaigne, près de l’archipel de La Maddalena qui comprend les îles de la Maddalena, Caprera et Santo Stefano. Dans le passé, son économie était basée sur l’élevage ovin et l’agriculture, aujourd’hui Palau est une ville touristique célèbre dans le monde entier pour la beauté de sa mer et pour ses falaises de granit et ses montagnes sculptées par le vent et qui souvent reproduisent les formes artistiques (le plus célèbre est la roche de l’ours située à Capo d’Orso.).

Dépuis Palau avec une demi-heure en voiture vous pouvez rejoindre la Costa Smeralda, célèbre destination touristique de la Sardaigne, où faire vos courses (pour ceux qui peuvent se le permettre) ou tout simplement faire une visite au port pour voir les bateaux spectaculaires amarrés. À Palau, vous pouvez amarrer votre bateau au port de plaisance qui est un point d’appui pour ceux qui veulent visiter l’archipel avec ses plages intactes. Du port partent aussi les ferries vers l’île de La Maddalena et vers plusieurs ports de la Méditerranée.

 À visiter à Palau on signale. Les Tombe dei Giganti, anciennes sépultures préhistoriques, les bâtiments d’époque nuragique « Li Mizzani » et « S’Aiacciu. La Forteresse militaire di Monte Altura. Le Musée Ethnographique où admirer les anciens outils des premiers habitants de l’ancien village. L’église paroissiale de Palau realizèe avec de très beaux vitraux par Odo Tinteri et Marino Sergiusti.

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

Vacances à Stintino: La Pelosa

Posté par LB le 28 juillet 2010

Une plage superbe, une véritable piscine naturelle … un sable fin et blanc, eau bleu claire, très bas sur la rive, vous pouvez marcher pendant des mètres et des mètres et l’eau n’arrive qu’ aux chevilles …

La plage de La Pelosa est sûrement l’une des plus belles plages de Sardaigne, considéré par beaucoup comme la plage dont l’eau est si belle de manière à avoir pas d’égal nulle part ailleurs en Italie, et peut-être pas seulement en Italie. Sa couleur turquoise et ses transparences et le sable fin et blanc,en font une plage qui ressemble aux plages tropicales plutôt que celles de la Méditerranée. Mais le manque de poissons tropicaux, et sa végétation nous rappellent que nous sommes en vacances en Sardaigne: pas de palmiers, mais le maquis méditerranéen, qui s’étend jusqu’à la plage même.

Situé dans le Golfe aux pied du promontoire de Capo Falcone, près de la ville de Stintino, la plage et la mer La Pelosa sont protégés de la mer ouverte par une barrière naturelle formée par les piles de Capo Falcone, par l’île Piana et par l’Asinara. L’eau pour cette raison, est toujours calme et plat, même lorsque les vents furieux du mistral, fréquentes dans ces domaines et dans toute la Sardaigne.

En face de la plage on trouve l’îlot avec la tour aragonaise de la Pelosa , qui a été construit en 1578 pour défendre la côte et qui donne son nom à la plage. L’îlot est accessible à pied de la plage après un gué naturel. Un peu plus loin on voit l’île Piana autrefois utilisées comme pâturages pour le bétail, qu’on conduisait à la nage sur des chalands remorqués pour la proximité de l’ïle à la côte. L’île est encore une propriété privée, et on y trouve la tour qui porte le même nom accessible seulement par voie maritime. Dans le même sens, au-delà de l’île Piana, on voit la silhouette des majestueuses roches de l’Asinara, une ancienne colonie pénitentiaire devenue, depuis 1997, une réserve naturelle. L’île est composée par quatre petites montagnes, reliées par des isthmes et se caractérise par de grandes zones d’affleurements rocheux, avec un peu de végétation comme couverture, pour la plupart du maquis d’arbustes.

Sur l’îlot domine encore l’ancienne tour sarrasine appelée du Falcon, en roche granitique, accessible à pied ou en jeep.

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

Medio Campidano, se promener librement

Posté par LB le 2 février 2010

Medio Campidano, se promener librement dans Vacances case-vacanze-torre-dei-corsari--Torre-dei-corsari-6

Pour la série voyages en Sardaigne “non seulement mer”, les amateurs du plein air trouvent dans la zone du Medio Campidano d’incroyables panoramas, tous différents entre eux pour les paysages, la végétation, les émotions qu’ils offrent. Nous nous référons aux hauts plateaux de la Giara, de Monte Linas, de l’Arcuentu et de la Costa Verde.

Ce coin de la sardaigne mérite d’être découvert dans son intégrité et dans la grandeur de ses espaces. C’est une autre façon de connaître la Sardaigne, entrant en contacte avec une nature non contaminée, solitaire, sauvage, absolument différente par rapport à l’image de Sardaigne que l’on a quand l’on débarqu en Costa Smeralda.

Se promener sur les hauts plateaux, les montagnes, les dunes de sable signifie entrer en contacte directe avec le cœur et les personnes de cette terre. Les parcours de cette zone ne sont pas difficiles mais nécessitent de provisions de nourriture et un bon équipement. Il faut aussi savoir que le signal des portables n’est pas toujours bon.

On y trouve plusieurs attraits environnementaux, naturalistes et humaines. Bien sûr, il est mieux d’étudier le territoire et les itinéraires à parcourir avant de s’aventurer et pour le faire on vous conseille de vous adresser aux services de guide locaux afin de bien comprendre les différents aspects d’un territoire très complexe.

Les zones les meilleures pour la randonnée sont trois: le haut plateau de la Giara, le massif du Monte Linas et Monte Arcuentu – Costa Verde.

Le haut plateau basaltique de la Giara, d’origine volcanique, est idéal pour de simples mais quand même très belles excursions. Il s’étend sur 4500 hectares, est long 12 km et large 14km et arrive jusqu’à 600m au-dessus du niveau de la mer. L’une des particularités sont les chênes-lièges pliés par le mistral, qui souffle libre et ne veut pas d’obstacles.

Une autre caractéristique sont les merveilleux petit chevaux, les derniers chevaux sauvages de notre continent, qui vivent avec d’autres animaux: sangliers, vaches, chèvres, moutons, renards mais aussi avec de nombreux oiseaux, comme les faucons crécerelle, les buses, les cigognes et les hérons.

Parmi les petit sentiers, les murs de pierres sèches et les vieilles cabanes (qui sont les seules petites traces humaines), on trouve des lacs (paulis), qui représentent de très précieuses sources d’eau pour les chevaux et la végétation. Ils se forment pendant l’hiver et le printemps où il y a des dépressions du territoire. À côté des chênes on trouve un riche maquis méditerranéen avec ses couleurs et parfums d’arbousier, myrte, lentisque.

Le massif du Monte Linas se trouve dans le territoire de Villacidro. Il a de grandes parois de granit rose et une végétation épaisse. Les émotions plus fortes sont données par la conformation géologique qui a engendré des panoramas incroyables, comme les gorges, les canyons, les vallées et les cascades.

Parmi ces dernières, certaines valent la peine d’être vues, comme celles de Piscina Irgas, Muru Mannu (la plus haute en Sardaigne avec un saut de 72 mètres), Linas et Sa Spendula. Et parcourir les forêts sans fin de chêne vert sont aussi très intéressantes à parcourir.

La Costa Verde est traversée par des sentiers à coupler le souffle qui laissent découvrir un panorama magiquement solitaire, où la côte et l’arrière-pays se fondent pour former un merveilleux paysage unique. Les itinéraires archéologique-minéraires des zones de Montevecchio et Irguntosu sont aussi très intéressants.

La promenade la plus fascinante est celle qui porte à Monte Arcuentu, un massif d’origine volcanique d’où l’on peut admirer au même temps le littoral, la plaine du Medio Campidano et le profil du haut plateau de la Giara. On ne peut pas manquer les dunes de Piscinas: la marche qui du camping Sciopadroxiu conduit à la mer est très fascinante.

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

Vive les vacances à Isola Rossa!

Posté par LB le 1 décembre 2009

Isola Rossa Isola Rossa, située sur la côte nord de la Sardaigne, à mi-chemin entre Porto-Torres et Santa Teresa di Gallura, offre bien plus que les villes voisines! Non seulement, elle offre un panorama différent des traditionnelles plages de sable blanc, grâce à ses récifs et islets de granit rouge baignant dans une mer aux reflets couleur émeraude, d’où le nom d’Isola Rossa, mais elle offre un service que peu de villes avoisinantes proposent.
En effet, la petite localité touristique compte en son sein un parc aquatique, l’Acqua Park, qui permettra aux familles de divertir différemment leurs enfants quand ceux-ci ne bouderont à aller à la plage ou qu’ils ne voudront pas rester à jouer à des jeux de sociétés dans votre résidence à Isola Rossa.

L’Acqua Park d’Isola Rossa est dit le plus grand parc aquatique de Sardaigne, construit pour le plaisir des petits comme des grands, et comportant des attractions similaires à celles des plus grands parcs européens au coeur d’un espace vert, vue sur mer.
Pour les mamans, quoi de plus relaxant qu’un bain à hydromassage, pendant que le petit dernier pataugera en toute sécurité dans la Laguna Magica, et que papa et fiston se divertiront dans les toboggans!
De plus, vous pourrez vous y restaurer en toute simplicité d’un panini ou autre glace à l’italienne, ou bien même participer aux soirées à thème organisées par le parc.

Comme il a bien évolué l’ancien village de pêcheurs, aujourd’hui il comporte un véritable petit port touristique, où bâteaux de pêche se mèlent aux yachts des touristes, et la ville s’est dotée de tous les structures d’accueil possible : il sera facile de louer une maison de vacances Isola Rossa, qu’elle soit située en bord de mer, ou sur les collines plongeant sur la mer.Pour ceux qui préfèrent le luxe d’un hôtel à Isola Rossa, le Delphina Hotel Marinedda Thalasso & Spa **** vous donnera satisfaction au plus haut point, et si vous êtes chanceux, vous pourrez y séjourner en profitant d’une réduction allant jusqu’à -70%, grâce aux offres spéciales Formule Roulette Delphina Hotels.     Un petit conseil : allez manger une pizza à la pizzeria Coc…codrillus, vous n’y serez pas déçus.Non seulement, les pizzas sont bonnes, mais en plus ils proposent des soirées à thème, un bar à cocktail assez complet, et pour les amateurs de foot, ils retransmettent les parties en direct!

Vous vous y voyez déjà, non?

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

En route vers le littoral de l’Iglesiente!

Posté par LB le 23 novembre 2009

 

Vue sur Pan di Zucchero depuis le Belvédère de Nebida Vue sur Pan di Zucchero depuis le Belvédère de Nebida
Même si cela paraît difficile à croire, il existe encore aujourd’hui en Sardaigne des paysages préservés des traces du tourisme, de vrais petits trésors naturels. Parmi ces merveilles se trouve le littoral de l’Iglesiente, à une heure à peine de Cagliari.

Les trésors de l’Iglesiente

Située en Sardaigne sud-occidentale, l’Iglesiente est une terre riche en plages bordées par une mer aux doux reflets azurs.
A l’intérieur du pays, des paysages plus bruts, comme les anciennes mines ou les grottes naturelles, permettent de découvrir d’un autre oeil la Sardaigne. L’Iglesiente, un mélange d’histoire, d’archéologie et de nature à l’état pur!
Ainsi, pour profiter au maximum de ce paradis terrestre, en grande partie encore sauvage, pourquoi ne pas réserver une maison de vacances dans le Sulcis-Iglesiente, prélude à un beau voyage vers les terres les plus dissimulées de Sardaigne.

Le Golf du Lion (Il Golfo del Leone) : entre plages et anciennes mines

Pour débuter vos vacances en Sardaigne, dans cette région sauvage qu’est l’Iglesiente, la meilleure option est de partir de Gonnesa.D’ailleurs pourquoi ne pas choisir un typique agritourisme à Gonnesa petits rochers.Un peu plus haut, la plage de Plag’e Mesu est à voir pour vous reposer et aussi profiter des trésors de la cuisine locale?A Gonnesa se trouve la plage de Funtanamare, long littoral de sable et pour son gros sable de couleur grise, en parfaite opposition avec les traditionnelles plages sardes de fin sable blanc.
De plus, cette zone a l’avantage d’être bordée par une belle pinède, idéale pour prendre ledéjeuner au frais ou se rafraîchir aux heures les plus chaudes.
Toujours vers le Nord, on arrive au petit village de Nebida, où logeaient les mineurs et leurs familles lorsque les mines étaient encore en exploitation.
Du “Belvédère”, promenade panoramique, il est facile d’admirer le Golfe du Lion dans toute sa splendeur, les récifs S’Agusteri, les écueils “Il Morto” et “Portu Nebida”, ainsi que les ruines de la laverie Lamarmora, où étaient nettoyés les minerais.
A quelques kilomètres plus au Nord se tient Masua, autre village minier, d’où l’on observe l’imposant récif Pan di Zucchero, haut de plus de 133 mètres et situé face à la mine de Porto Flavia, l’un des plus importants complexes miniers, construit en 1924. Des galeries donnant directement sur la mer, les ouvriers chargeaient directement
les wagons de minerais sur les bateaux à destination de Carloforte, sur l’île de San Pietro. Pensez aussi à passer par cette île, qui est très jolie à visiter. De plus, il y sera plus facile d’y trouver un logement, comme l’hôtel Riviera, un charmant hôtel 4 étoiles à Carloforte.
Toujours sur la route panoramique, après avoir passé la superbe plage de Cala Domestica, on arrive à Buggeru, ancien village minier de plus grande importance, doté de toutes commodités (station essence, pharmacie, Médecin de garde…).
Vers le Nord depuis Buggeru, la dernière étape de notre voyage au coeurde l’Iglesiente, est la plage de Portixeddu, paradis des surfers car constamment exposée au vent.

 Bonne découverte des plages et anciennes mines du littoral de l’Iglesiente!

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

Barumini le Village Nuragique Su Nuraxi

Posté par LB le 20 novembre 2009

Nuraghe de Barumini

Le Nuraghe de Barumini patrimoine mondial de l’UNESCO, est sans doute le Nuraghe le plus célèbre de la Sardaigne.

Son histoire remonte à environ trois mille cinq cents ans, lorsque les anciens habitants de l’île ont construit un nuraghe et un petit village de cabanes sur la colline. Les Nuraghi sont le symbole de l’ancienne civilisation qui vivait en Sardaigne appelée Nuragique. Ils sont un exemple exceptionnel de capacités de création de la population sarde. Ces bâtiments se complètaient parfaitement puisque il repondaient aux besoins civiles et aux besoins de la défense. Aujourd’hui, après des milliers d’années témoignent d’une culture liée aux civilisations mégalithique de la Méditerranée. Le site est l’une des principales attractions touristiques de la Sardaigne.

Le Nuraghe de Barumini est constitué d’un corps central entouré d’un bastion à quatre lobes et des remparts avec 4 tours. Autour du dolmen se trouve un grand village de huttes, y compris la cabane du chef du village et celles liées aux activités domestiques ou des rituels. Les cabanes ont une structure composée d’une plante généralement circulaire, un atrium, le puits et le four (cuisine) en plus d’un certain nombre de pièces qui peuvent arriver jusqu’à 8.

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

Tourisme en Sardaigne

Posté par LB le 6 novembre 2009

Tourisme en Sardaigne dans Vacances ambiente-marifiumilaghi_mare

La Sardaigne est l’une des destinations d’été par excellence dans le panorama méditerranéen. Depuis 50 ans environs, cette île a entamé la voie de la mis en valeur et promotion touristique de son merveilleux territoire et aujourd’hui le tourisme représente l’une des principales industries régionales et l’une de ses principales ressources économiques.

Mère nature lui ayant donné une extraordinaire variété de paysages extrêmement beaux et pour la majorité encore intacts ou peu anthropisés, la Sardaigne est une grande mine d’attraits qui a toutes les potentialités pour attirer plusieurs typologies de touristes.

Les institutions régionales s’occupant du développement touristiques travaillent à des stratégies pour désaisonnaliser le tourisme en élaborant des projets de mise en valeur du patrimoine naturel, historique et culturel régional. Jusqu’à présent, ses merveilleuses côtes ont été sa carte de visite en véhiculant une certaine image de l’île partout dans le monde.

Les plages sont seulement l’un des plusieurs points de force de cette terre mystérieuse, unique et solitaire. Le visiteur plus curieux a à sa disposition une infinité d’endroits à découvrir et de paysages à admirer, de couleurs et saveurs, traditions et personnes qui sont très différents d’un lieu à l’autre du territoire. Un petit continent au milieu de la Méditerranée, très italien mais au même temps différent du reste de l’Italie.

Désormais les moyens de transport pour arriver en Sardaigne sont nombreux. Il y a de nombreuses compagnies de navigations qui atteignent les principaux ports de la Sardaigne et compagnies aériennes qui atteignent tous les aéroports de la Sardaigne. Le service des vols à bas prix a permis d’avoir des contacts encore plus aisés et fréquents avec le reste du monde.Toutefois, en tant que fière française, je ne peux que vous conseiller de visiter par Paris, le must serait de passer 3 jours à Paris, et pour cela consulter les prix d’hotel Paris chez notre partenaire prestigia, puis de passer 3 autres jours sous le soleil de la Sardaigne.

Du point de vue de l’hospitalité, les statistiques des dernières années ont enregistré une augmentation des structures réceptives: les B&B se sont multipliés, en se diffusant aussi bien dans les localités de la côte que dans l’arrière-pays, mais, en général l’entier secteur des hôtel-résidences, villages, campings et hôtels s’est développé. En particulier, en ce qui concerne le sujet de ce blogue, l’offre des hôtels en Sardaigne peut satisfaire tout type de nécessité, en essayant de s’adapter toujours plus à une demande attentive, informée et diversifiée.

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

Villasimius: une mer de maître

Posté par LB le 29 octobre 2009

Villasimius: une mer de maître dans Vacances hotel-cala-caterina-Sant%27Elmo-6

Situé à l’extrême sud de la Sardaigne, Villasimius est une célèbre localité touristique qui se trouve à seuls 50 kilomètres du port et de l’aéroport de Cagliari. Le long de la route pour l’atteindre, on peut admirer un panorama unique et suggestif et être charmé par des très belles plages de sable blanc et quartzeux et par des falaises à pic sur une merveilleuse mer bleue. Sa côte s’étend pour 32km et son territoire se caractérise par un imposant promontoire, Capo Carbonara, et deux îles (Isola dei Cavoli et Isola di Serpentara). Capo Carbonara divise un vaste golfe qui à l’est s’appelle Porto Giunco et à l’ouest Golfo di Carbonara. L’isola di Serpentara est une destination nautique très intéressante, surtout grâce aux rochers et à la tour de Saint Luigi, rempart espagnol construit pour défendre l’endroit.

Pour protéger cette magique zone, en 1998 un décret ministériel a institué la Réserve Naturelle Marine de Capo Carbonara. Cette réserve, s’étendant sur 8.860 hectares, est divisée en trois zones toutes réglées et protégées de manière différente.

Dans ce milieu extraordinaire, outre à la flore et faune typiques de la Sardaigne, on peut admirer en particulier les flamants roses, les grands dauphins, les barracudas, des grandes mérous, la très rare plante dite Dracunculus et la Pinna Nobilis, un grand mollusque.

Ceux qui veulent connaitre et explorer l’arrière-pays de Villasimius peuvent faire, à pied ou à cheval, des itinéraires naturalistes très intéressants sur la terre ferme pour découvrir des panoramas à couper le souffle. De plus, on trouve des suggestifs itinéraires en mer sur les traces des anciennes traditions du poisson ou même dans le monde sous-marin pour découvrir les nombreux épaves submergés.

Les plages qui ont rendu célèbre cette localité offrent plusieurs services pour garantir aux baigneurs et touristes tout les conforts pour leur extraordinaires et inoubliables vacances à Villasimius.

Parmi les plus connues, la spiaggia del Riso, ainsi appelée parce que caractérisée par des très petits cailloux polis par la mer et ressemblant donc aux grains de riz. En direction du nord-est, il y a la magnifique spiaggia di Porto Giunco-Notteri, dont le nom vient de la tour qui la domine, qui forme une seule grande plage avec la spiaggia di Simius.

Si on continu le long du côté oriental de Capo Carbonara on trouve Cala del Faro, une petite et tranquille plage plus réservée. Quelques kilomètres plus au nord on trouve la spiaggia di Costa Rei, que l’on peut atteindre facilement en parcourant plusieurs petite routes qui partent du centre du village.

Outre à être un extraordinaire milieu naturel, Villasimius conserve aussi un trésor d’histoire, culture et archéologie avec ses caractéristiques tours, la Fortezza Vecchia (Vieille Forteresse) et les ruines de certains nuraghes épars dans le territoire. Le Musée Archéologique de Villasimius est sans doute le point de départ pour un voyage à travers les siècles, à la découverte des épaves marins récemment trouvées et des témoignages des nombreuses civilisations qui ont peuplé cette terre.

Parmi les nombreuses offres en Sardaigne, Villasimius aussi propose des solutions capables de satisfaire la grande réceptivité: hôtels, villages touristiques, B&B et maisons de vacance.

Publié dans Vacances | Pas de Commentaire »

12
 

Les aventures de Karine et ... |
Une sardine à Hong Kong |
Claire et Romain en Hongrie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vacances à la montagne : Ch...
| Marine et Mehdi autour du M...
| Blog du niveau intermédiaire